AA

Valoriser l'expérience

Les mères d’enfants en situation de handicap restent souvent durant de longues années uniquement ou en majeure partie occupées à domicile, afin d’assurer la prise en charge de leurs enfants. Elles assument des actes complexes et très spécifiques. Leurs enfants ont notamment d’autres besoins que les enfants non handicapés du même âge, ce qui requiert d’autres compétences. Ainsi, ces mères ne peuvent pas toujours s’orienter vers les offres usuelles pour enfants non handicapés. Elles doivent, ensemble avec les professionnel-le-s qualifié-e-s et dans le cadre des structures existantes et des possibilités de l’enfant, développer, poursuivre et continuellement ajuster un concept de prise en charge

Les mères qui s’occupent de leurs enfants à la maison

  • fournissent un immense travail,
  • gèrent des situations complexes et
  • exécutent ces tâches sans contrepartie (sans salaire, donc sans cotisation AVS ni caisse de pension) et sans protection (assurance d’indemnités journalières), etc.

Un travail à plein temps ou même à temps partiel hors du domicile s’avère pour différentes raisons pratiquement impossible face à ce grand défi au sein du cadre familial. Une réinsertion professionnelle plus tardive peut donc se révéler difficile, voire impossible suivant la situation économique du moment. Un enfant en situation de handicap ne doit pas être la cause sur le long terme de l’exclusion de la mère du marché du travail, ne lui laissant ainsi pratiquement plus de chance de reprendre une activité professionnelle après cette période.

Voici les avantages d'un justificatif des prestations fournies.

Plan du site