Paralysie cérébrale et alimentation: un sujet complexe

AA

Lisbeth Jenni, orthophoniste à la Fondation Rodtegg à Lucerne, Rolf Jeggli, diététicien au Laboratorium Dr G. Bichsel SA à Interlaken, et le Docteur Johannes Spalinger, co-médecin en chef (gastroentérologie) de l'hôpital pour enfants à Lucerne ont parlé de leurs expériences.

L'alimentation et l'absorption de la nourriture posent de multiples défis pour beaucoup de personnes en situation de paralysie cérébrale (enfants et personnes adultes). Des restrictions causées par le handicap peuvent limiter l'absorption et le traitement. L'assistance qui est souvent nécessaire prend beaucoup de temps, ce qui peut transformer le plaisir de la nourriture et en faire un fardeau pour les proches. Il est très important d'être attentif à la personne. Car souvent pour les enfants ayant une paralysie cérébrale, la malnutrition est une conséquence fréquente. Celle-ci peut aussi causer d'autres problèmes comme, par exemple, un système immunitaire réduit, une cicatrisation retardée ou une densité osseuse réduite. En fonction de l'ampleur de ces risques, une alimentation par une sonde devrait être prise en considération.

La discussion animée entre le personnel qualifié, les parents, les personnes concernées, les intéressés et les conférenciers a montré un vrai besoin d'échange basé sur les questions de comment vivre avec une paralysie cérébrale.

Exposé Dr Johannes Spalinger

Exposé Lisbeth Jenni

Exposé Rolf Jeggli

Plan du site